Leticia et Puerto Nariño – Colombia

–  Du 22 au 29 mars 2017 –

L’Amazonie ! Quelle beauté ! Quelle puissance de l’eau !

Leticia est la capitale du département d’Amazonas en Colombie. Elle se trouve tout au sud du pays, dans la région appelée « Tres fronteras », entre la Colombie, le Brésil et le Pérou. C’est le principal port colombien sur le fleuve Amazone, à 3700 km de l’embouchure.

IMG_4356

On y accède en avion, car elle se trouve à près de 800 km de la plus proche voie routière colombienne. On survole la forêt sans discontinu pendant près d’une heure avant d’y atterrir.

Représentation d’un enfant de l’Amazone, une rame à la main. Le fleuve est le seul moyen de locomotion dans la forêt.

En sortant de l’avion, nous sommes accueillis par le « Bienvenu » amazonien : une pluie à vous tremper en moins de 3 secondes ! Très peu de voitures ici, le moyen de locomotion le plus répandu dans la ville est le tuk-tuk, tricycle monté sur une moto. Une fois l’averse passée, nous voilà donc partis, direction notre auberge.

IMG_4439

Le fameux « tuk-tuk »

Nouvelle averse moins de 10 minutes plus tard lors de notre arrivée à l’auberge. Accueil parapluie. On nous propose une chambre « dans les arbres », perchée et complètement ouverte. Elle nous semble parfaite, nous voilà installés.

Notre chambre dans les arbres et à droite la douche, en plein-air. Très appréciable !

C’est jour de foot : Colombie-Bolivie, éliminatoire de la coupe du monde. Ils ont tous mis le maillot jaune de l’équipe colombienne. La tension monte au fil du match, jusqu’à un penalty de la Colombie en fin de seconde mi-temps.

Après le match, rendez-vous au coucher du soleil avec les milliers d’oiseaux qui arrivent de la forêt pour passer la nuit dans le parc face à l’église. Défilé et piaillements pendant près d’une heure.

Nous sommes allés faire un tour à l’habituel marché municipal, retrouvé dans toutes les villes. C’est d’ailleurs toujours un très bon endroit pour manger, bon, frais et défiant toute concurrence au niveau prix.

Fruits, poissons de rivière, noix, panela

Le lendemain, direction Puerto Nariño, à 2 heures de bateau rapide. C’est un village sans voiture, sans moto, sans tuk-tuk. Nous y passons 2 jours pour aller découvrir la forêt, le fleuve, et ses habitants. Nous faisons connaissance avec l’Amazone au cours de ce voyage : quelle démesure ! Sa largeur qui atteint plusieurs kilomètres, son débit, les troncs d’arbres qu’il charrie.

IMG_4569

A l’arrivée à Puerto Nariño, c’est la sortie de l’école. Baignade généralisée !

IMG_4475

Après 10 minutes de pirogue, nous arrivons à notre hébergement. Ce sont des cabanes en pleine nature, où l’on rencontre toutes sortes d’animaux.

Notre cabane pour la nuit, avec ses habitants : entre-autres singes, crapauds et perroquets (dont le rouge qui attaque les femmes !)

En fin de journée, sortie pour aller voir les caïmans : de nuit seulement, on les repère en éclairant leurs yeux avec une lampe. Arrêt dans la famille de notre guide avant d’aller chercher les caïmans : nous sommes perdus en pleine forêt, et voici les 3 enfants scotchés à l’écran de télé (!)

En route pour les caïmans

Les caïmans. Et une grenouille verte fluo ui est venue nous accompagner.

Le lendemain, autre sortie bateau avec notre guide Obsimar :

Vous pourrez remarquer qu’il porte un lycra Tribord :), ce qui n’est pas courant ici (il vient de se marier à une française). Très bon guide, passionné, qui nous a emmené voir : les paresseux, les oiseaux, les iguanes et de nombreux dauphins, les gris et les roses. Avec une baignade dans le fleuve en fin de sortie.

IMG_4752

Un paresseux. Suspendus, lents, ils peuvent parfois se recouvrir de lichens en saison humide tellement ils sont immobiles.

IMG_4769

Un iguane à gauche : si si, je vous assure ! Et un autre paresseux à droite.

Ici, le marché est moins formel, il se déroule sur le chemin près de la rivière, là où tout le monde vient s’amarrer avec ses produits.

Le marché de Puerto Nariño

Ils n’ont pas l’air très appétissants, mais si, ils sont bons ! En bas à droite, le fameux piranha.

Quelques esquisses d’un projet qui commence à prendre forme. Sur les photos qui suivent il ne s’agit que d’eau qui restituent le paysage  environnant ou les mouvements complexes qui l’animent.

Après Puerto Nariño, qui se trouve sur la rive gauche du fleuve, donc en Colombie, nous avons traversé le fleuve et sommes allés au Brésil, à Benjamin Constant, passer 2 jours dans une communauté.

IMG_4856

Sur le port de Tabatinga, au Brésil

En route pour la communauté

Communauté où nous sommes allés : balade en forêt à la découverte des plantes médicinales, vie en communauté et cérémonie ayahuasca.

Les cérémonies ayahuasca sont pratiquées par les chamans des tribus indiennes d’Amazonie dans un but thérapeutique. Les rites diffèrent en fonction des régions où ils sont pratiqués. Au Brésil, on s’y fait souffler du tabac à priser (rapé) dans le nez, puis on y boit un breuvage à base de lianes (ayahuasca), utilisé pour sa capacité curative associée aux croyances et pratiques locales.

Voici un des chants que l’on a pu entendre durant la cérémonie :

Et avant notre prochaine étape, le Pérou, passage obligé à l’immigration péruvienne la veille de notre départ sur l’île de Santa Rosa, au milieu du fleuve, entre la Colombie et le Brésil. C’est rustique mais on finit par avoir notre tampon d’entrée après un peu d’attente, panne informatique oblige.

IMG_4901

IMG_4906

Arrivée sur l’île de Santa Rosa, Pérou

IMG_4909

L’immigration péruvienne

A cet endroit, entre les 3 pays, la circulation est libre, pas besoin de se balader avec son passeport et de passer par les bureaux d’immigration. Par contre il vaut mieux avoir son tampon d’entrée pour aller plus loin, au risque de devoir faire demi tour et retourner à la frontière. C’est arrivé à certains !

IMG_4609

Coucher de soleil : Nous sommes dans un lagon, sorte de piscine attenante à l’Amazone, mais où les eaux sont plus calmes, d’où l’aspect lisse de la surface de l’eau.

IMG_4809

Végétation à la surface de l’eau

Et pour finir, voici la vidéo de nos péripéties :

 

 

8 commentaires sur « Leticia et Puerto Nariño – Colombia »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s