Frontière Pérou – Bolivie

– Le 19 mai 2017 –

Après un mois et demi au Pérou et la découverte de son riche patrimoine, nous reprenons la route direction la Bolivie. C’est parti pour quelques heures de bus ! : 6 heures d’Arequipa à Puno au bord du lac Titicaca puis 2 heures de combi (microbus) jusqu’à Yunguyo en longeant le lac. Après une pause petit déjeuner, une demi heure à pied pour rejoindre la frontière, passage aux bureaux d’immigration péruvien et bolivien, échange de nos dernières soles péruviennes, puis 20 minutes de microbus jusqu’à Copacabana.

IMG_8957

Dans le combi

IMG_8959

Pause petit déj à Yunguyo

Les 2 derniers km au Pérou avant la frontière

Merci aux péruviens pour ces bons moments. Bientôt de nouvelles aventures en Bolivie !

Etrange barrage au milieu de la route obligeant à changer de moyen de locomotion entre le poste frontière et Copacabana, et entrée de Copacabana

Non, nous ne sommes pas à Copacabana au Brésil, cette fameuse plage de Rio de Janeiro, mais bien en Bolivie au bord du lac Titicaca. Le nom de ce quartier de Rio provient de Copacabana en Bolivie. Les portugais auraient ramené de Bolivie une image de la Vierge de Notre Dame de Copacabana au XVIIè siècle et l’auraient installée dans une chapelle du quartier actuel de Copacabana à Rio.

IMG_9008

Port de Copacabana

Après un déjeuner à Copacabana, nous entamons les dernières heures de bus jusqu’à La Paz (allez, plus que 5 !)

De la presqu’île où se trouve Copacabana, il faut traverser le détroit de Tiquina, passage le plus étroit du lac Titicaca. Pas de souci ! On va mettre le bus sur un bateau ! Enfin, bateau est un grand mot. C’est plutôt une grande barge plate peinte de couleurs vives, construite avec quelques planches de bois et un simple moteur de petit bateau. Traversée sans encombre.

IMG_9028

Le détroit de Tiquina séparant le lac Titicaca en 2 parties

Passage du détroit de Tiquina

La route qui nous relie ensuite à La Paz est grandiose, avec la majestueuse Cordillère Royale et ses nombreux sommets enneigés à plus de 6000 m.

L’arrivée à La Paz se fait par El Alto, banlieue devenue ville, située à 4100 m d’altitude. Avec ses 840 000 habitants, c’est la 3ème agglomération de Bolivie après Santa Cruz et La Paz. Elle était peuplée à l’origine de paysans et de migrants venus des 4 coins du pays. La ville reste très pauvre et possède peu d’infrastructures récentes.

Après avoir traversé El Alto, il faut descendre jusqu’à 3600 m d’altitude, dans le fond de la vallée, pour atteindre le centre ville de La Paz. Voilà nous y sommes, dans cette capitale la plus haute du monde. Nous allons faire un plongeon de quelques jours dans cette jungle urbaine.

IMG_9155

A suivre…


La vidéo

Un commentaire sur « Frontière Pérou – Bolivie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s