La route de la mort – Bolivia

– Le 21 mai 2017 –

Là voici cette fameuse descente en VTT : la route de la mort !

Cette route de 70 km relie La Paz à Coroico. Elle a la triste réputation d’être la plus dangereuse au monde. On estime que 200 à 300 voyageurs se tuent chaque année sur cette route, soit 1 véhicule toutes les 2 semaines. On y croise de nombreuses croix plantées en souvenir des défunts. Ca fait froid dans le dos !

Cette route, creusée à même la falaise, a été construite par des prisonniers du Paraguay capturés pendant la guerre du Chaco, qui a opposé ce pays à la Bolivie de 1932 à 1935. Ceux qui tentaient de s’échapper étaient jetés du haut du balconcillo, un promontoire donnant sur un précipice.

Heureusement une route alternative existe aujourd’hui, l’ancienne n’est (presque) plus empruntée, mis à part quelques camions car elle est plus courte que la nouvelle. Elle est désormais utilisée surtout par des VTT et des voyageurs en mal d’adrénaline.

C’est parti pour cette descente vertigineuse, qui nous a fait passer de 4750 à 1200 m d’altitude et de 5 à 20 °C en à peu près 4 heures. Grand ciel bleu au départ, heureusement parce qu’à cette altitude au petit matin, il ne fait pas chaud ! Après un petit déjeuner pendant la préparation des vélos par nos accompagnateurs, et après avoir passé notre équipement de sécurité, nous entamons la route par une partie bitumée.

P1890236

La joyeuse troupe de fous du jour 🙂

P1320956

Briefing avant le départ

Première partie de la route, bitumée

Puis c’est la partie de la véritable « route de la mort » qui commence. Changement de décor : ce n’est plus à proprement parler une route mais un chemin, fait de gravillons, pierres et nids de poules, d’à peine plus de 3 mètres de large et le temps a radicalement changé. Nous nous retrouvons dans une purée de pois, il pleut et on ne voit pas à 10 mètres. De quoi rajouter au mystère et à la légende !

P1330031

La descente n’est pas d’une grande technicité mais il faut rester vigilant, évidemment. Il y a malheureusement des cyclistes qui trouvent maintenant la mort ici, remplaçant les camionneurs et autobus d’autrefois !

Point de vue mythique de cette route : le promontoire, endroit idéal pour faire des photos et les envoyer ensuite à la famille (c’était le 21 mai dernier, pas d’inquiétude !).

P1890272

P1330040

Photo à mi parcours (si vous avez le sens de l’observation, vous aurez remarqué que nous sommes 2 de moins ; une mauvaise chute a empêché un couple de finir avec nous)

P1330043

A l’arrivée en bas, nous sommes trempés et recouverts de terre. Mais vivants et heureux ! Et avec un buffet au bord de la piscine qui nous attend !

P1330073

De bonnes sensations et la rencontre de Samantha et Alexis (1er rang !), que nous retrouverons un peu plus loin dans nos aventures boliviennes !


La Vidéo

3 commentaires sur « La route de la mort – Bolivia »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s