Santiago – Chile

– Du 17 au 19 juin 2017 –

Après seulement deux petites heures de bus depuis Valparaíso, nous arrivons à Santiago, la capitale du Chili, sous la pluie. C’est apparemment assez exceptionnel qu’il pleuve, pas de chance pour nous.

C’est un peu un retour à la civilisation, nous ne sommes pas franchement enchantés, surtout sous cette pluie et avec ce froid. Nous voilà dans le métro avec nos gros sacs pour rejoindre notre auberge.

Mais nous avons une belle perspective pour la journée, nous avons rendez-vous avec Guy, le frère du parrain de Fabien qui habite à Santiago avec sa femme Ana Maria.

Merci à vous deux pour votre accueil, nous avons vraiment passé une très agréable journée ! Et le repas était succulent, de l’apéro au dessert : pisco sour, fruits de mer, poisson, fromage, pâtisserie, vin rouge, excellent !

IMG_1362

Le lendemain, c’est grand ciel bleu. Parfait pour monter sur le cerro San Cristóbal, qui abrite le très beau parque Metropolitano, l’un des plus grands parcs urbains du monde et domine la ville à 880 mètres d’altitude. De là-haut, la vue est spectaculaire sur l’ensemble de la ville, sur la cordillère des Andes et ses neiges éternelles.

IMG_1453

Et redescendant, nous nous arrêtons dans un resto qui ne paye pas de mine de l’extérieur mais qui nous fait de l’oeil. C’est la fête des pères aujourd’hui et le resto s’est très vite rempli, nous donnant bien l’impression d’être à la bonne adresse du coin, où les familles se retrouvent le dimanche. Nous commandons le pastel de choclo, une spécialité chilienne que nous n’avons pas encore goûté et qu’il est temps car nous quittons le continent demain !! Et une bouteille de vin pour l’accompagner, profitons-en, nous sommes au Chili, le vin est bon et pas cher. On vous met la recette du pastel de choclo plus loin, qui est une sorte de gratin de maïs avec de la viande et des raisins secs.

IMG_1459

Nous faisons ensuite un tour dans le quartier historique. Il y a ici comme un air de ville nord-américaine : une organisation en blocs et de haut buildings modernes au milieu des bâtiments massifs et anciens.

On sent la richesse du niveau de vie que nous n’avons pas vu ailleurs sur le continent. On y retrouve à peu près tout ce que l’on pourrait trouver dans une ville comme Paris : l’atmosphère générale, la propreté, les trottoirs, la circulation et les vêtements des gens. Nous sommes bien de retour dans la « civilisation ».

IMG_1368

Après ce très court passage à Santiago, nous prenons la direction de l’aéroport. La prochaine destination est toujours chilienne, mais située à 3800 km de là : l’île de Pâques !

A bientôt au milieu de l’océan Pacifique.


La vidéo


Recettes d’ailleurs

PASTEL DE CHOCLO

IMG_1456

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 250 g de viande de boeuf hachée
  • 1 escalope de poulet cuite et émincée
  • 1 oignon frais émincé
  • 2 gousses d’ail pressées
  • 10 g de sucre
  • 1/2 cuillère à café de cumin
  • 1/2 cuillère à café de piment de cayenne (voire plus selon le goût)
  • 3 oeufs durs, grossièrement émincés
  • quelques olives noires, dénoyautées et coupées en rondelles
  • 50 g de raisins secs
  • 2 boites de 400 g de maïs égoutté ou 3 poupées de maïs cuites puis égrenées
  • 1/2 poivron vert
  • 1/2 poivron rouge
  • 1/2 bouquet de basilic frais
  • 15 g de beurre fondu
  • 20 cl de lait
  • sel
  • poivre
  • sucre pour gratiner
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 2 œufs battus en omelette
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

Préparation

Pino

  • Mettre l’huile d’olive dans une sauteuse et faire revenir l’oignon et l’ail
  • Ajouter la viande de boeuf, le cumin, et le piment
  • Saler et poivrer
  • Faire revenir à feu vif et ajouter le sucre
  • Baisser le feu et cuire à feu moyen pendant environ 20 minutes, jusqu’à cuisson de la viande
  • Ajouter la farine, laisser prendre la sauce
  • Ajouter 1/2 verre d’eau bouillante et laisser épaissir
  • Laisser refroidir et réserver

Maïs

  • Mixer grossièrement le maïs, les poivrons, le basilic, le lait et la margarine
  • Mettre ce mélange dans une grande casserole à fond épais
  • Saler et poivrer
  • En remuant très souvent, cuire à feu moyen/fort pendant 10 minutes
  • Baisser le feu et laisser mijoter pendant 15 minutes, en remuant très régulièrement, jusqu’à épaississement du mélange
  • Laisser tiédir
  • Verser dessus les œufs battus en omelette et mélanger vigoureusement
  • Dans un plat à gratin, étaler une couche de pino
  • Poser dessus le blanc de poulet, les olives, l’oeuf, et les raisins secs
  • Recouvrir le tout de la purée de maïs
  • Saupoudrer légèrement de sucre
  • Enfourner dans un four très bien préchauffé à 210 degrés (thermostat 7) et cuire 15 à 20 minutes.

IMG_1461

On s’est régalé. A votre tour !

Un commentaire sur « Santiago – Chile »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s