Road trip de Brisbane à Sydney – Australia

– Du 3 au 7 octobre –

Mardi matin, 9 heures, nous partons chercher la voiture que nous avons loué pour les 5 prochains jours. Destination Sydney, à 920 km par la Pacific Highway, cet axe routier qui relie les deux villes entre-elles. Mais nous avons prévu des détours et des étapes sur la route, de quoi rajouter quelques kilomètres.

Notre superbe bolide, une Micra. On se sentira bien souvent petit par rapport aux répandus 4×4

Notre première étape : le Springbrook national park. Après avoir installé notre minuscule tente à côté de notre minuscule voiture sur l’aire de camping du parc, nous partons pour une marche dans le parc. Forêt d’eucalyptus, arbres centenaires, cascades majestueuses, quelques cacatoès croisés, la nature est très belle et la balade bien agréable.

Springbrook national park

Autre découverte, le Natural bridge, toujours dans ce parc national.

Natural bridge, Springbrook national park

Après cette bouffée d’oxygène au coeur du parc, nous reprenons la route direction la Gold Coast. Un nom qui fait rêver : de grandes plages de sable, du soleil, un vrai paradis pour les surfeurs.

IMG_7133

Nous faisons d’abord halte à Byron Bay, où se trouve le point le plus à l’est du continent australien. Nous sommes dans la période de migration des baleines à bosses, qui retournent vers l’Antarctique pour passer l’été, faire le plein de nourriture et reprendre des forces avant de repartir vers le nord l’hiver austral prochain. Nous les croiserons donc très souvent au cours de notre descente vers Sydney, chaque fois que nous irons voir l’océan.

Byron Bay et ses plages

Le phare de Byron Bay et la pointe est du continent australien

Notre route est souvent ponctuée de ce genre de panneaux. Nous n’aurons pas la chance de croiser de koalas.

Nous faisons ensuite route jusqu’à Yamba. Nous passons la fin de journée sur la magnifique plage Pippi Beach, où d’étranges petits oeufs transparents et billes de sable recouvrent le sol. On ne saura pas ce que sait, si quelqu’un à une idée…

Pippi beach

Puis nous rejoignons notre gîte pour la nuit, un emplacement de camping au bord d’une plage, dans le parc national Yuraygir sur un terrain investi par les kangourous. C’est l’occasion pour nous d’enfin rencontrer ces étrangers créatures.

Yuraygir national park

Réveil matinal pour rejoindre la ville de Woolgoolga. Après un petit déjeuner et une balade près de la côte, nous faisons notre premier plongeon. L’eau est très fraîche, on prévient les plus aventureux !

Le Solitary islands marine park et la plage de Woolgoolga et ses ibis

Nous nous arrêtons ensuite à Urunga où est aménagé un chemin sur pilotis. Ce chemin suit les rivières Kalang et Bellinger qui se rejoignent puis se jettent ensuite dans l’océan.

Urunga boardwalk

Nous continuons notre route vers le sud. Il reste beaucoup de kilomètres à faire avant Sydney. Après une pause dîner à Port Macquarie, nous roulons toute la soirée jusqu’à une aire de camping pour véhicules équipés près de la ville de Buladelah. Apparemment il est fortement déconseillé de rouler de nuit en Australie, les collisions avec les kangourous étant très fréquentes. Nous aurons eu de la chance….!

Après quelques heures de sommeil pliés en 2 dans la Micra, nous rejoignons Port Stephens.

Port Stephens et vue de la baie

Dernière étape : la Hunter valley ! Plus ancienne région viticole d’Australie, la vallée regroupe plus de 150 grands vignobles. C’est à partir de 1820 que de nombreux colons viennent s’y installer. Ils y pratiquent l’agriculture, l’élevage pastoral et développent l’exploitation minière et forestière. C’est vers cette période que la culture vinicole commence dans la région. Des vignes sont importées d’Europe et d’Afrique du Sud. D’autres familles s’installent pour établir des vignobles, les vins de la vallée commencent à acquérir une solide réputation quant à leur qualité.

Les vignobles de la Hunter valley

Après la dégustation de quelques crus, nous atteignons notre dernière étape : le Watagans national park au coeur d’une forêt d’eucalyptus.

Watagans national park

C’est notre dernier jour, nous devons rendre la voiture à Sydney avant 12 heures. Après un petit tour dans cette belle forêt, nous faisons les derniers kilomètres qui nous séparent de notre destination.

Sur la route vers Sydney

La ville de Sydney est très étendue. Après des dizaines de kilomètres dans sa banlieue, nous arrivons sur le mythique Harbour bridge, emblématique, avec l’opéra, de Sydney et de l’Australie. Il permet de traverser la baie de Sydney et d’arriver dans la City.

Harbour bridge et la City

Nous voilà arrivés ! Beaucoup d’heures de voiture, des nuits pas toujours confortables, mais on a pu découvrir une petite partie de l’Australie, la beauté de ses paysages et ses grands crus.

A bientôt à Sydney !

Et la photo de conclusion 🙂


La vidéo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s