A la découverte de la mythique Angkor – Cambodia

– Du 03 au 10 décembre 2017 –

Après un vol Mandalay – Bangkok puis un passage de frontière terrestre par le bus de Bangkok à Siem Reap, nous voici arrivés au Cambodge pour une nouvelle étape asiatique.

Frontière Thaïlande – Cambodge

Nous retrouvons à nouveau nos amis Laurane et Alexandre, qui sont accompagnés de Pierre, pour la découverte des temples d’Angkor. Ce patrimoine historique et culturel, classé à l’UNESCO depuis 1992, fait la fierté de ce pays, le Cambodge, enclavé entre la Thaïlande, le Vietnam et le Laos. Cet ensemble, s’étendant sur des milliers d’hectares dans la forêt fut l’une des capitales de l’empire khmer, existant approximativement du IXème au XVème siècle.

La période « angkorienne » s’étend approximativement de 802 à 1432, à partir du moment où le roi khmer Jayavarma II établit sa capitale dans la région d’Angkor.

La ville adjacente au site d’Angkor, Siem Reap, est comme une usine à touristes. Le centre ville tourne essentiellement autour de cette activité, entre bars, resto, hôtels et vendeurs de souvenirs. Pas vraiment du meilleur goût, mais pour découvrir Angkor, il n’y a pas d’autres choix.

20171203_202955

Siem Reap

Ta Prohm

Ta Prohm est le premier temple que nous visitons sur le site. Vous le connaissez probablement : il a servi à plusieurs reprises de décor pour le film Lara Croft – Tomb Raider tourné au début des années 2000.

Ce temple a été construit à la fin du XIIème et début du XIIIème siècles, il a servi de monastère et d’université bouddhique. Contrairement à la plupart des autres temples, il a été laissé quasiment dans les mêmes conditions que lors de sa re-découverte au début du XXème siècle, c’est-à-dire entrelacé dans les racines des arbres, ces impressionnants fromagers, ou kapokiers, ou arbres aux amoureux. Néanmoins beaucoup de travail a été nécessaire pour stabiliser les ruines et en permettre l’accès, afin de maintenir cet « état de négligence apparente ».

Ta Prohm

Les autres temples du « grand circuit »

Nous visitons ensuite tour à tour Preah Khan, Ta Keo, Ta Som et d’autres temples au cours de notre circuit en tuk tuk.

Angkor Vat

Au cours d’une seconde journée, nous découvrons le plus connu des temples de la cité : Angkor Vat. Construit au début du XIIème siècle en tant que « temple d’état » et capitale, c’est le mieux préservé d’Angkor et le seul temple à être resté un important centre religieux depuis sa fondation.

Il est l’archétype du style classique de l’architecture khmère, devenu symbole du Cambodge, figurant sur son drapeau national. Le temple est admiré pour la grandeur et l’harmonie de son architecture et les nombreux bas-reliefs qui ornent ses murs. Il est considéré par certains comme la 8ème merveille du monde.

20171206_074737

C’est parti pour la visite avec notre guide chinois ! Non je déconne

Angkor Vat

Bayon

Probablement l’un des temples les plus beaux et les plus originaux d’Angkor, la décoration du Bayon est d’une richesse exceptionnelle, à l’apogée de l’art bouddhique mahayana. Il regroupe des tours à 4 visages de bouddha.

Le Bayon

Baphûon

Le Baphûon est un temple montagne construit vers 1060 à la gloire de Shiva. Il fut un temple d’Etat, connu comme la « montagne d’or ».

Il se dressait au sommet d’une colline artificielle,  mais avait pratiquement disparu avant d’être dégagé et consolidé de 1908 à 1918 par l’Ecole française d’Extrême-Orient. D’importants éboulements ont obligé à reprendre la consolidation en 1950. A la fin des années 1960, il est décidé de démonter le temple bloc par bloc en les numérotant. Cette opération doit durer 10 ans !

Malheureusement la guerre civile (1967-1975) interrompt les travaux en 1971 et les différents relevés et archives sont détruits. Le conflit indochinois qui suit (1978-1999) provoque la fin du projet, les ruines du Baphûon sont laissées à l’abandon.

Envahi par la végétation, il a été en restauration depuis 1995 jusqu’à son inauguration en 2011.

Ce temple a la particularité d’avoir subi un profond remaniement dans sa structure, peut être au XVème siècle, pour constituer un gigantesque Bouddha couché sur sa face arrière.

Baphûon et le Bouddha couché

Une très belle semaine à parcourir ces temples mythiques, à profiter du soleil et à découvrir le Cambodge et ses charmants habitants. Merci pour votre compagnie les amis !

Prochaine étape : Phnom Penh ! Embarquement pour une autre nuit sur la route.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s