Hpa An, entre campagne, caves, montagnes et Bouddhas – Myanmar

– Du 16 au 18 novembre 2017 –

Nous voilà partis à Hpa An, dans le sud du Myanmar à 285 km de Yangon, que nous rejoignons après 6 heures de bus. La campagne environnante de cette ville encore peu connue est magnifique avec ses montagnes karstiques et rizières et ses nombreuses grottes renfermant des centaines de Bouddhas.

Nous nous trouvons dans le pays Karen. Le contrôle de cette région a longtemps été disputé depuis 1948 entre l’armée birmane et les Karens, formant une large part de la population et réclamant une plus grande autonomie. Des accords de cessez-le-feu ont été signés en 2012 avec le nouveau gouvernement.

C’est à Hpa An que nous faisons un baptême de tuk-tuk en famille. Nous sommes 7 avec le chauffeur, le moteur de sa petite moto ne suit pas, il faut descendre dans les côtes. Ca l’a fait rire autant que nous, c’est l’important !

On a testé le tuk-tuk à 7

A Hpa An coule le fleuve Salouen. Originaire du Yunnan en Chine, c’est le deuxième par sa longueur en Asie du Sud-Est après le Mékong. On y assiste à un très beau coucher de soleil, avec comme très souvent les moines faisant eux aussi de nombreuses photos, mais aussi des selfies ! On assiste également à la toilette de quelques birmans et au passage de rafiots qu’on dirait prêts à sombrer sous les eaux.

Le fleuve Salouen

Après cela, nous goutons à un repas traditionnel birman dans les règles de l’art. Il se compose d’un curry de viande ou de poisson, accompagné de riz, d’un bouillon et d’une multitude de petits plats, notamment de légumes et de sauces pimentées. Tout est apporté en même temps, c’est le « buffet birman ». A la fin du repas, on peut vous apporter des petits bonbons plats à base de jaggery, un sucre brut tiré de la sève du palmier.

Le buffet birman

Pour la journée découverte de la campagne de Hpa An, nous partons en tuk-tuk. Mais celui-ci est plus adapté pour 7, heureusement car nous avons pas mal de kilomètres de prévus.

Premier arrêt : la grotte de Yathe Byan, magnifique, en hauteur face au paysage et avec ces Bouddhas qui vous accueillent.

Grotte Yathe Byan

Le deuxième arrêt est un autre grotte, celle de Kaw Goone. Elle renferme des milliers de Bouddhas et autres sculptures en argile, le tout datant environ du VIIème siècle. En sortant de la cave se trouve un escalier permettant une vue sur le paysage alentour. Si vous n’avez pas peur des singes et des escaliers, allez-y ! La vue est superbe.

Grotte Kaw Goone

L’arrêt suivant est un peu différent. Nous restons toujours dans le thème du bouddhisme, nous sommes en Birmanie, ne l’oublions pas, mais c’est un monastère que nous visitons et non pas une grotte. C’est le monastère Kyauk Kalap, très étonnant. La pagode principale est perchée sur un rocher spécial dont la base est plus mince que le sommet. Autour du monastère a été creusé un lac artificiel qui donne de jolis reflets.

Monastère Kyauk Kalap

Après une pause déjeuner bien méritée au bord de piscines naturelles où les birmans viennent se rafraîchir, direction la cave de Saddan.

Piscine près d’une source

La grotte Saddan est de loin la plus grande que l’on ait vue. En pénétrant dans la grotte, très haute de plafond, nous tombons sur un Bouddha couché. Puis on s’enfonce dans la grotte. Véritable refuge de chauves-souris, le sol est glissant car recouvert de leurs excréments. On ressort de l’autre côté de la grotte, sur un très beau lac d’où il est possible de repartir au point de départ en pirogue. Un moment magique sur cette pirogue, dans un silence presque parfait, à voguer tranquillement au milieu des rizières inondées.

Grotte de Saddan

Nous terminons notre journée par la visite d’un très petite grotte, ultra kitch, dont nous avons oublié le nom, où Bouddhas et néons multicolores clignotants se partagent la vedette… Accueil par 3 petites filles qui ont adoré être prises en photo 🙂

Grotte ultra kitch

Le matin de notre départ, après un magnifique lever de soleil sur le lac Kan Thar Yar (que tous n’ont pas vu, merci pour cette très belle photo…), passage au marché.

 

Lever de soleil au lac Kan Thar Yar

Marché et immeuble en construction entouré d’un échafaudage en bambou

Puis c’est le retour à Yangon, toujours en bus. C’est reparti pour 6 heures de route !

Quelques photos de nous pour finir, juste pour le plaisir 😉

Et le nouveau jouet de Fabien.

Je profite de cet article pour préciser que tout le monde a contribué à illustrer les articles sur la Birmanie, Yangon, celui-ci et ceux à venir. Alors merci à vous pour la contribution photo !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s